Encadrement

Plan d’action

Amélioration de l’environnement sain et sécuritaire dans les établissements :

Téléchargez le plan d’action 2017-18

Plan de lutte contre l’intimidation et la violence

Violence
Toute manifestation de force, de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle, exercée intentionnellement contre une personne, ayant pour effet d’engendrer des sentiments de détresse, de la léser, de la blesser ou de l’opprimer en s’attaquant à son intégrité ou à son bien-être psychologique ou physique, à ses droits ou à ses biens (13 L.I.P.).
Intimidation
Tout comportement, parole, acte ou geste délibéré ou non à caractère répétitif, exprimé directement ou indirectement, y compris dans le cyberespace, dans un contexte caractérisé par l’inégalité des rapports de force entre les personnes concernées, ayant pour effet d’engendrer des sentiments de détresse et de léser, blesser, opprimer ou ostraciser (13 L.I.P.).
Conflit
Un conflit émerge lorsqu’un différend survient. Le conflit implique généralement un rapport de force égal entre les individus. De telles situations font partie intégrante du développement de la socialisation, ce qui n’est pas le cas de l’intimidation.

Téléchargez le plan de lutte final 2017-2018

Résolution de conflits

Voici la méthode de Résolution de conflits enseignée à St-Rémi dès la maternelle :

code_vie

Il est important de noter que la violence verbale, sociale et physique et le manque de respect ne seront aucunement tolérés à l’école St-Rémi.  C’est « TOLÉRANCE ZÉRO ».

Intimidation

Les modifications apportées à la Loi sur l’instruction publique qui sont en vigueur depuis le 15 juin 2012, obligent chaque établissement d’enseignement primaire et secondaire à se doter d’un plan de lutte contre l’intimidation et la violence.

Teinté des valeurs de respect, d’équité de responsabilité et de courage, notre plan de lutte fait état de nos objectifs annuels et des actions qui en découlent. Nous croyons que le travail amorcé en collaboration avec les membres de l’école nous permettra de poser des actions planifiées en terme de prévention et d’agir en concertation.

Soyez assurés qu’il est prioritaire pour l’ensemble de l’équipe-école que votre enfant s’épanouisse dans un climat sécuritaire.

Voici quelques ressources pour reconnaître et contrer l’intimidation :

Trousse pour les parents

Plan d’action contre l’intimidation 2017-2018

Plan de lutte contre l’intimidation 2017-2018

Dépliant sur la cyber-intimidation

Dépliant sur la violence chez les enfants de l’ordre des psychologues

VOTRE ENFANT POSE UN GESTE D'INTIMIDATION?

Un comportement d’intimidation peut se manifester chez des jeunes provenant de tous les milieux, de tous les âges. Garçons et filles peuvent se livrer à des actes d’intimidation.  Il est important de reconnaître les signes si vous voulez agir.

Reconnaître les signes d’un intimidateur :

  • Ils ont un grand besoin de dominer.
  • Ils manquent d’habiletés interpersonnelles.
  • Ils croient que l’agressivité est une bonne façon de régler un conflit.
  • Ils vont percevoir de l’hostilité là où il n’y en a pas.
  • Ils éprouvent peu de remords et ont de la difficulté à faire preuve de compassion.
  • Ils donnent souvent une fausse image d’assurance et de confiance en soi.

Soyez à l’écoute des personnes qui vous signaleront que votre enfant fait de l’intimidation, qu’il s’agisse du personnel de l’école, d’un entraîneur, d’un parent ou d’un autre jeune :

  • Discutez des moyens à prendre pour vous aider et aider votre enfant avec des intervenants qui sont au courant de la situation.
  • Expliquez-lui à quoi il s’expose s’il continue à poser des gestes d’intimidation (suspension, expulsion de l’école, plaintes policières, recours à la justice).
  • Au besoin, demandez de l’aide au psychologue de l’école ou, selon vos besoins, au travailleur social de l’école ou du CSSS, ou aux services à la famille et aux jeunes.
  • Contactez la direction de l’école pour signaler l’intimidation et recevoir le soutien adéquat pour votre enfant.

Vous pouvez agir pour aider votre enfant à cesser l’intimidation

  • Si vous apprenez que votre enfant fait de l’intimidation, vous devez lui démontrer qu’il peut compter sur votre soutien tout en lui faisant comprendre la gravité de ses actes :
  • Restez calme et écoutez ce qu’il a à vous dire.
  • Faites-lui comprendre que vous prenez la situation très au sérieux.
  • Expliquez-lui la gravité et les conséquences de ses actes ou de ses paroles.
  • Voyez avec lui comment il peut exprimer sa colère sans faire de tort aux autres.
  • Discutez avec lui de tout exemple d’intimidation qu’il voit à la télévision, dans un film, un jeu vidéo ou dans la rue.
  • Rappelez-lui qu’il est important de respecter les personnes malgré leurs différences (ex. : orientation sexuelle, race, force physique).
  • Essayez de passer plus de temps avec lui et de superviser ses activités.
  • Cherchez à savoir qui sont ses amis et comment ils passent leurs temps libres.


Agissez pour prévenir la cyberintimidation

Si vous apprenez que votre enfant fait de la cyberintimidation :

  • Faites-lui comprendre que l’espace virtuel est un espace public et que ce qu’on y trouve est accessible à tous.
  • Supervisez ses activités en ligne et encouragez-le à faire des interactions positives.
  • Apprenez-lui à respecter les autres dans l’espace virtuel.
  • Rappelez-lui l’importance de garder les mêmes valeurs que dans le monde réel, de ne jamais écrire quelque chose qu’il ne dirait pas à une autre personne face à face.
  • Expliquez-lui que colporter des rumeurs, divulguer des renseignements personnels et diffuser des photos ou des vidéos sans avoir obtenu l’autorisation de l’autre personne peut être tout aussi blessant que de la violence physique.
  • Dites-lui qu’il est important de respecter la vie privée des autres, qu’il ne faut pas accéder à leurs fichiers informatiques ou à leur baladeur, téléphone cellulaire, etc.
  • Expliquez-lui à quoi il s’expose s’il continue à poser des gestes de cyberintimidation (suspension, expulsion de l’école, plaintes policières, recours à la justice).

En tout temps, un parent peut contacter la direction de l’école pour signaler un événement que son enfant soit impliqué ou non.

VOUS CROYEZ QUE VOTRE ENFANT EST VICTIME D'INTIMIDATION?

Suivez les étapes ci-dessous que vous trouverez dans « la trousse pour les parents » afin de déterminer la procédure à suivre dans un tel cas.

  1. Lire l’aide-mémoire 1 : pour comprendre et se comprendre
  2. Lire l’aide-mémoire 2 : pour différencier les cas d’intimidation avec les cas de conflits
  3. Lire l’aide mémoire 3 : pour les parents
  4. Remplir le questionnaire pour les parents (à cocher)
  5. Remplir la fiche de signalement et la faire parvenir à Mme Brigitte Cool par courriel à brigitte.cool@csmb.qc.ca ou l’imprimer et la remettre dans une enveloppe scellée pour la direction.

En attendant le suivi de l’école, rassurer votre enfant et veuillez ne pas contacter les parents des autres enfants impliqués.

Nous vous assurons qu’un suivi sera fait dans les plus brefs délais.

Merci de nous faire confiance !